Lundi, 8 novembre 2010

CONNAISSEZ-VOUS BIEN LE LIÈGE?

Il y a quelques années à peine, on croyait le liège en voie de disparition. Les producteurs viticoles sont partis à la recherche de nouveaux matériaux pour les bouteilles de vin, qui sont toujours le plus important utilisateur de liège. Mais contrairement à la légende urbaine, ce précieux matériau n’est pas en voie de disparaitre.

 

Premier producteur et exportateur européen de liège avec ses 730 000 hectares de forêt de chênes-lièges, le Portugal offre au monde entier une vaste gamme découlant de ce produit, dont des revêtements de sol, des couvre-murs, des articles décoratifs, des fournitures pour artistes et designers, des semelles et des chaussures mode. Ce n’est pas d’hier que les planchers de liège sont utilisés. Celui de la Bibliothèque du Congrès américain, construit au 19e siècle, a d’ailleurs été soumis à l’épreuve du temps.

Les revêtements de sol en liège sont parfaits pour  ceux qui recherchent une façon originale, élégante et écologique de renouveler leur décor. Grace à leur confort, ils amortissent naturellement les chocs. De plus, le liège contient des alvéoles d'air qui le rendent moelleux sous les pieds et aident à prévenir les maux de dos et les douleurs articulaires. Ces minuscules alvéoles agissent comme un coussin d’air qui absorbe les sons et les vibrations, ce qui en fait un choix idéal pour les salles de musique et de divertissement.

Le liège est également parfait pour les condos et les appartements, puisqu’il aide à réduire la propagation du bruit entre les étages. En plus d’absorber le son, les alvéoles d'air protègent également du froid, diminuant les pertes de chaleur et ajoutant une touche chaleureuse à tous les espaces. Naturellement antistatiques et hypoallergéniques, ils aident à protéger contre les allergènes et constituent donc un choix sain pour ceux qui souffrent d’allergies.

ÉCOLOGIQUE

Puisque le liège ne provient que de l’écorce externe du chêne-liège, aucun arbre n’est coupé pour le récolter. L’écorce est récoltée soigneusement à la main tous les neuf ans, selon une tradition séculaire qui lui permet de se régénérer et qui n’est aucunement dommageable pour les arbres. En fait, il n’est pas rare que des arbres vieux de 200 ans produisent toujours de l’écorce de liège. Après chaque récolte, l'écorce se régénère complètement.

Pour en connaître davantage sur l’association de liège Portugaises Apcor et voir également les infimes possibilités de ce matériau, visualiser la vaste gamme de planchers de liège et connaître le distributeur le plus près de chez vous, visitez le plancherdeliege.com.

Cet article est classé sous :Liège Odile Chevassus
Face mask - 29 mars 2020
Nice post! This is a very nice blog that I will definitely come back to more times this year! Thanks for the informative post.

Website Translation
Website Content Translation
Website Translation to English

Waseem Uddin - 13 janvier 2022
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok